Institution

Historique

L’Institution du Sacré-Cœur de Rouen (31,32 rue Blaise Pascal), situé sur la rive gauche de la Seine accueille sur deux sites près de 1300 élèves, allant de la maternelle au BTS. Sous tutelle congréganiste des Sœurs de Saint Joseph de Cluny depuis 2003, l’établissement a fêté son bicentenaire en juin 2009.

En 1690, Barthélémy de Saint Ouen, baron d’Ernemont sur Buchy, et sa femme, Dorothée de Vandisme, « touchés du malheur du pauvre et de son ignorance » réunissent quelques jeunes filles pour instruire les enfants du village et soigner les malades. Ils fondent donc une école puis un hôpital. Ainsi naît la Congrégation des Sœurs du Sacré-Cœur d’Ernemont, officiellement reconnu par l’Archevêque de Rouen, Monseigneur Colbert, en 1698 et par le roi Louis XIV en 1699.

La Congrégation se développe, et les religieuses s’installent à Rouen, tout d’abord en 1711, rue du Renard, puis en 1720 dans le quartier Beauvoisine, aujourd’hui rue d’Ernemont. Elles ouvrent des « écoles apostoliques » et s’inspirent des méthodes de Saint Jean Baptiste de la Salle, fondateur des « frères des écoles chrétiennes » en 1682. A la révolution, des Sœurs sont emprisonnées, les autres dispersées. Elles remplissent leur mission dans la clandestinité. Elles sont autorisées à se réunir en 1803.

En 1809, elles ouvrent une petite école de filles, rue de la Pie aux Anglais sur la paroisse Saint Sever. C’est la naissance du « Sacré-Cœur – Rive Gauche ». Au début du XXè siècle, suite aux lois anticléricales, les religieuses doivent abandonner l’enseignement, puis peu à peu, reprennent leur mission. En 1944, les bombardements du mois d’août sur Saint Sever détruisent l’école ; l’enseignement se poursuit rue d’Elbeuf, dans les locaux des Sœurs de Saint Vincent de Paul.

La Congrégation décide de regrouper plusieurs dommages de guerre pour construire, au 32 rue Blaise Pascal, un établissement comprenant maternelle, primaire et collège. Il ouvre ses portes en 1955, et les premiers lycéens y sont accueillis en 1965. Les Sœurs du Sacré-Cœur d’Ernemont, qui assurent la Tutelle de l’Institution depuis sa fondation, fusionnent en 2003, avec les Sœurs de Saint Joseph de Cluny.

Notre projet éducatif, tout en restant fidèle aux intuitions de nos fondatrices, les Sœurs du Sacré-Cœur d’Ernemont, est en adéquation avec la vision pédagogique d’Anne Marie Javouhey, fondatrice des Sœurs de Saint Joseph de Cluny. http://stjosephcluny-france.cef.fr



javouhey

L’éducation consiste à permettre à l’homme d’être davantage et pas seulement d’avoir davantage : que l’homme doit être plus ; non seulement pour soi, mais aussi avec les autres et pour les autres.

Anne Marie Javouhey